Transports scolaires

 

  • Une gratuité maintenue

 

Un nouveau schéma départemental des transports a été mis en place en 2013 pour permettre :

- l’optimisation de nombreux services sur le territoire
- l’amélioration de la qualité des dessertes (en termes de temps de parcours, d’accompagnement des enfants de maternelle….)
- la création de quelques services, et
- pour pérenniser la gratuité du service départemental de transports scolaires auquel le Département affecte un budget de près de 9 millions d’€.


En ces temps où la question du pouvoir d’achat est prégnante, la collectivité s’est engagée une année de plus pour apporter un coup de pouce financier aux familles lotoises en ne sollicitant aucune participation de leur part.
 

Le Département s’est également adapté aux nouveaux rythmes scolaires en harmonisant les services de transport desservant les écoles, notamment pour la journée du Mercredi.

 

  • Plus de services


- 90 accompagnatrices sur le réseau départemental

Une dizaine d’accompagnatrices supplémentaires dans les autocars pour assurer le confort et la sécurité du transport des plus petits. Cette mesure a été induite par le nouveau schéma des transports qui, en substituant des autocars de grande capacité aux petits véhicules de moins de 9 places, a permis l’affectation de nouvelles accompagnatrices dans ces autocars.


- Davantage de dessertes

Le schéma inclut de nouveaux services permettant de meilleures dessertes sur les communes et établissements scolaires suivants : Cassagnes – collège de Puy l’Evêque , Cremps-Aujols-collèges et lycées de Cahors , Cuzac-collège de Bagnac, Caniac du Causse-collège de Gramat, Vaylats-collège de Castelnau-Montratier, Cazillac – Sarrazac – Cressensac – lycées de Souillac…

 

  • Et toujours une attention portée à la sécurité

 

Exercices d’évacuation du car, rappel à travers un film des règles élémentaires de comportement lors de l’attente du car, de la montée, de la descente, de la traversée de la route…. L’effort sur la sécurité se poursuit aussi par la sensibilisation des enfants aux règles de sécurité. Avec le concours de la Prévention Routière, près d’un millier d’enfants, élèves du primaire et des collèges (essentiellement en 6ème et en 5ème), bénéficient tout au long de l’année d’une formation sur les bonnes pratiques à adopter dans le cadre du transport scolaire.
A cette occasion, il est donné à chaque élève un brassard réfléchissant, pour améliorer sa sécurité en tant que piéton.

Informations pratiques

  • Perte de la carte de transport scolaire : les familles doivent s’adresser au service des Transports du Département qui leur délivrera un duplicata gratuitement.
  • Changement de qualité en cours d'année scolaire (exemple : votre enfant était inscrit comme pensionnaire en début d'année et pour X raisons il devient demi-pensionnaire ou inversement) : il vous suffit de renvoyer un certificat de scolarité précisant le nouveau régime de votre enfant au service des Transports du Département qui vous délivrera une nouvelle carte de transport (l'ancienne carte ne sera plus valable et devra nous être retournée).
  • Changement d'établissement en cours d'année scolaire : un nouveau formulaire d'inscription tamponné par le nouvel établissement doit être envoyé au service des Transports du Département (le visa de la mairie du domicile n'est pas nécessaire).
  • Déménagement en cours d'année scolaire : un nouveau formulaire d'inscription tamponné par la mairie de la nouvelle commune d'habitation doit être envoyé au service des Transports du Département (si le déménagement n'occasionne pas de changement d'établissement le visa de ce dernier n'est pas nécessaire).

 

Les transports scolaires en chiffres


Plus de 10 000 élèves transportés quotidiennement de la maternelle au lycée dans les établissements publics et privés du département du Lot dans le respect des secteurs scolaires.

180 circuits desservant l’ensemble des établissements

4 chargés de réseau, au sein du Département, présents sur le terrain et à la disposition des maires, des familles, des chefs d’établissement, des transporteurs et des accompagnateurs

50 000 € dépensés chaque jour

Modifier le commentaire 

le 14 juin 2017 à 10:22

haut de page